logo kiwik

Blog-Kiwik

le blog Kiwik avec des vraies pépites d’actu dedans !

Vous avez un projet e-commerce génial ?

Contactez-nous

tel kiwik

Catégories: E-commerce : conseils et actus

“Mon premier conseil en SEO : Formez-vous !” – Tendances SEO 2014 par Blog Ecommerce

Guillaume Grosnier, de Blog Ecommerce

Guillaume Crosnier, 30 ans, travaille chez Blog Ecommerce depuis presque 3 ans. Il y a commencé en tant qu’assistant chef de projet en SEO, a piloté le département netlinking, et gère aujourd’hui les partenaires, les offres et la partie commerciale.

Blog Ecommerce est une véritable agence SEO Ecommerce, spécialisée en référencement naturel et payant, plus globalement en webmarketing.

Située en région parisienne, l’entreprise travaille sur l’ensemble de la France, parfois même sur le territoire européen.

Plus d’informations sur : www.blog-ecommerce.com

petit-kiwikKiwik : En avril 2014, en matière de référencement et acquisition de trafic, quelles sont les erreurs à éviter ? Pourquoi ? Ces erreurs sont-elles nouvelles, et si oui, en quoi ?

Guillaume Crosnier : Pour un lancement, le référencement est vraiment important. C’est un canal qui s’aborde sur le long terme, c’est donc une erreur de le remettre à plus tard.

Aujourd’hui le référencement d’un site e-commerce ne se monnaye pas totalement avec une agence, il faut prendre conscience de l’environnement global et chaque marchand doit se donner les moyens de le développer au fil du temps.

Mon premier conseil serait donc : « formez-vous ! ».

Une fois formé, vous aurez une vision plus claire de ce que représente votre site sur la toile et surtout une vision plus affutée concernant les différentes offres qui vous sont proposées.

En France, le référencement se résume à plaire à Google, qui possède 95% du marché de la recherche, il va donc falloir se rapprocher au maximum des guidelines de Google.

L’erreur la plus courante que nous croisons aujourd’hui est l’abus de netlinking.

Cette pratique consiste à créer des liens de sites tiers qui pointent vers votre site afin d’en assurer la notoriété. Il y a deux ans, cette pratique était l’eldorado des référenceurs.

C’était simple de créer des blogs et de publier des articles dessus, sans compter sur les supports gratuits comme les annuaires, les communiqués de presse ou encore les digg-likes.

Mais en 2012, Google a sorti un algorithme, nommé « pinguin », qui a entièrement déstabilisé ce système. Quand les liens proviennent de sources peu qualitatives, ils deviennent néfastes pour le site cible, ce qui peut entrainer des pénalités.

C’est un grand virage pour les référenceurs, il a fallu abandonner tous les réseaux factices qu’ils avaient montés pour se recentrer sur le cœur du SEO c’est-à-dire l’optimisation Onsite.

Mon deuxième conseil serait donc de faire extrêmement attention à toute génération de liens.

petit-kiwik : Aujourd’hui, quels sont les leviers, les outils et bonnes pratiques que vous conseillez ? Pourquoi ?

G.C. : Il faut se recentrer sur les bases du SEO, l’optimisation Onsite a encore des possibilités immenses. Le référencement n’a pas que la fonction de remonter dans les moteurs de recherche. Il a aussi pour intérêt de positionner votre site sur les bons mots clés.

L’étude des mots clés est un travail qui est de plus en plus négligé, c’est une erreur !

Très longtemps le contenu des sites web a été négligé au profit du lien. Il ne faut pas abandonner, il faut que les marchands se forment à la rédaction web et apprennent à rédiger un maximum de fiches produits.

Google note chaque page d’un site Web, assurez-vous que votre catalogue de produits et irréprochable.

petit-kiwik : Quelle est votre vision du métier de référenceur, qu’est-ce qui a changé, quelles sont les tendances, et comment voyez-vous l’avenir ?

G. C. : Le milieu du référencement est amené à se transformer chaque fois que Google le veut. Les pratiques sont en constante évolution depuis ces 15 dernières années et elles continueront  d’évoluer, cela ne fait aucun doute. Il faut se montrer patient et rester malin, il y a des choses qui ne changent pas ou très peu.

Mettez-vous à la place de Google, il souhaite offrir les meilleurs sites pour ses utilisateurs, il va donc mettre en avant les sites les plus complets avec les offres les plus vastes.

L’avenir est incertain, aujourd’hui certains acteurs prennent beaucoup de place sur les moteurs de recherche, je veux bien évidement parler de places de marché (Amazon, Cdiscount, Rueducommerce…), nous préférerions que la place soit un peu plus large pour nos marchands 🙂

Les nouveaux canaux risquent de changer la donne, la géolocalisation va certainement arriver prochainement avec l’explosion des smartphones et tablettes.

Je ne suis pas certain que les moteurs de recherche soient prêts à évoluer pour le moment, mais je pense qu’ils y travaillent.

petit-kiwik : Aujourd’hui, quel est le message principal que vous aimeriez diffuser auprès des e-commerçants ?

G.C. : La tendance est à la création de contenu, c’est une bonne chose, faites-le !

Améliorez votre site au maximum, techniquement, sémantiquement, offrez la meilleure expérience possible à vos utilisateurs.

Apprenez les bases des pratiques que vous choisissez et déployez-les en toute logique pour travailler avec des partenaires de confiance.

Cette interview a été réalisée dans le cadre de notre recueil de tendances et bonnes pratiques SEO pour le Ecommerce en 2014. Accédez aux 5 interviews d’experts depuis notre article : Tendances et bonnes pratiques SEO 2014 en Ecommerce, 5 experts témoignent !