logo kiwik

Blog-Kiwik

le blog Kiwik avec des vraies pépites d’actu dedans !

Vous avez un projet e-commerce génial ?

Contactez-nous

tel kiwik

Catégories: Culture web, E-commerce : conseils et actus

5 bonnes pratiques à suivre d’urgence pour votre site ecommerce

Vous êtes e-commerçants ou vous envisagez de créer votre boutique en ligne ? Voici 5 bonnes pratiques à suivre d’urgence pour votre site e-commerce.

En effet, il ne suffit pas de créer un site pour que celui-ci fonctionne.

Il faut l’optimiser et le mettre à jour régulièrement. Il faut faire vivre sa boutique et éviter que celle-ci reste statique !

Mais comment faire ? Nous allons vous donner quelques astuces simples à réaliser pour augmenter vos ventes.

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive mais il fallait faire des choix. ;)

1. Un menu “riche”

Vous vendez de nombreux produits sur votre site et vous ne voulez pas que vos prospects se retrouvent perdus dans votre assortiment ?

Pour cela, une excellente pratique est la mise en place d’un menu “riche”.

Il permet d’organiser votre offre en différentes catégories pour avoir un site simple à comprendre, ergonomique et… dont le linking interne est amélioré en termes de SEO !

Si votre prospect ne sait pas où trouver ce qu’il cherche, il n’aura aucun scrupule à aller chez la concurrence.

Vous devez donc lui faciliter la tâche.

Pour résumer, dites-vous moins de clic = client satisfait ;)

Outre l’expérience utilisateur, pensez également à votre référencement. Les moteurs de recherche aiment les sites biens structurés.

De même, le menu riche vous permet de valoriser tous vos produits. Évidemment, rien ne vous empêche de mettre en avant certains produits à des moments-clés comme les tables de jardin en avril ou la collection printemps-été à la sortie des soldes d’hiver.

Pour vous donner une idée de ce qu’est un menu “riche”, voici l’une de nos dernières réalisations pour SMINK, un site e-commerce qui vend des cosmétiques.

bonne pratique ecommerce menu-riche

Comme vous pouvez le voir, les produits sont divisés en différentes catégories avec pour chacune d’entre elles, un menu déroulant.

2. Des visuels attractifs

L’ambiance graphique est la première chose que voit l’utilisateur en arrivant sur votre site. Il faut donc y accorder une attention toute particulière.

Mise à part le design général de votre site, vous devez également faire attention au choix de vos photos pour vos produits.

De même, l’utilisateur doit pouvoir zoomer sur le produit et le retourner dans tous les sens pour voir à quoi il ressemble.

Les consommateurs aiment généralement “toucher” avant d’acheter. Sur le web c’est impossible, mais on peut néanmoins l’aider à se donner une bonne idée de l’aspect visuel du produit et le mettre en valeur.

Votre présentation visuelle doit être bien travaillée.

Il existe aussi certains codes auxquels vous pouvez vous conformer (ou pas – mais c’est une autre question).

Par exemple, pour les produits de luxe, on s’attendra à trouver du noir pour le côté sobre et chic et pour un site vendant des fruits et légumes, des visuels représentant la nature, avec beaucoup de couleurs et du soleil.

En somme, certaines règles sont à respecter mais libre à vous de faire parler votre imagination tant que le tout reste cohérent et “léché” !

3. Un panier accessible

Quand nous parlons d’accessibilité, nous voulons dire que le bouton panier doit être facile à trouver à tout moment dans la recherche de produits et donc être repris sur toutes les pages du site.

Il doit pouvoir se différencier du reste du site et ressortir du contenu.

La plupart du temps, il se trouve en haut à droite de la page.

bonne pratique ecommerce panier

En arrivant sur la page “panier”, l’utilisateur doit pouvoir y renseigner un code promotionnel éventuel et connaître le délai de livraison et son coût.

bonne pratique ecommerce commande

Soyez simple, clair et ne mentionnez que les informations utiles.

Cette étape est la plus sensible puisque c’est le plus souvent à ce moment-là que vos prospects décident de quitter votre site, donc peaufiner la au maximum !

Rappelez-vous : le moins il y a d’étapes pour la validation du panier, et le mieux c’est !

4. Une hotline : allô ?!

Vous avez une boutique e-commerce mais pas de hotline ? Non mais “allô” quoi !? (Elle était facile… je vous l’accorde)

Même si vous êtes sur le web, vous restez une boutique à part entière avec des clients bien réels.

Vous devez donc être joignable quand un client ou un futur client à des questions à vous poser sur un produit ou sur les modalités de livraison par exemple.

Vous avez le choix entre différentes hotlines :

  • proposer au client d’envoyer un mail (le minimum syndical)

  • proposer au client de le rappeler (via un module de callback par exemple)

  • proposer un numéro de téléphone pour le service client (la solution ideale)

  • chater en direct avec un conseiller

Le chat en direct avec un conseiller donne l’impression au client d’être directement en contact avec le vendeur comme dans un magasin classique.

Affichez clairement le numéro de téléphone où l’on peut vous joindre.

bonne pratique ecommerce hotline

Vous pouvez profiter de cet appel pour finaliser la commande avec le client.

Un prospect qui rentre en contact “direct” avec vous est un client quasi transformé ! Donc n’hésitez pas à vraiment mettre en avant votre service client.

5. Le partage sur les réseaux sociaux

Vous vous demandez certainement pourquoi je vous parle de réseaux sociaux ?

Et bien, tout simplement parce qu’ils peuvent vous aider à générer des ventes !

Vous devez faire figurer différents boutons de partage sur votre site pour inciter vos clients à parler de vos produits sur Facebook ou Twitter.

Cela vous permet aussi de passer d’une relation vendeur/acheteur à marque/fan. Vous pouvez profiter de vos pages entreprises pour donner des conseils à vos clients, leur donner accès à des codes promotionnels exclusifs, les faire profiter d’avant-première…

Vous créez ainsi une relation à long terme et non pas un one shot avec un achat unique.

Si les clients affirment qu’ils sont directement influencés dans leur comportement d’achat par les recommandations de leurs amis, c’est qu’il y a une raison… et c’est exactement un point sur lequel vous pouvez jouer.

Les prospects sur les réseaux sociaux ne sont généralement pas dans une configuration de “prise d’idées” ou d’achat (quoique… pour Pinterest, c’est une autre histoire). Mais c’est un excellent levier pour développer votre notoriété et entamer une relation avec vos prospects !

De cette relation peut naître de belles opportunités commerciales !

Mise à part les réseaux sociaux, un autre moyen de développer et maintenir cette relation avec vos prospects/clients est la création et l’utilisation de votre newsletter. C’est clairement 1.0, mais cela reste encore aujourd’hui le principal levier d’affaires qui est à votre disposition pour pouvoir promouvoir quand VOUS le souhaitez les produits que VOUS souhaitez auprès de votre audience.

Un client n’est pas qu’une opportunité “one shot”. Il dispose aussi d’une valeur de vie que vous devez maximiser.


Voilà ! Nous esperons que ces quelques astuces pourront vous inspirer ! Mettez les en pratique ! Et si vous ne savez pas comment faire, nous sommes là pour vous aider.

Vous avez déjà mis en place ces stratégies ? Vous avez obtenus des résultats ? Partagez-les avec nous dans les commentaires ci-dessous !

Et… bien sûr, n’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés !

email
  • Jean Guy Wallemme

    Bonjour à vous,
    Article très sympa au demeurant. Bons conseils, par contre pour la mention “non mais allô quoi”….il s’agit d’un marque déposée par “Débila” ;)) be careful les amis ^^

    Un admirateur masqué (indice: je ne supporte pas Lens en vrai ^^ et encore moins l’OM, dédicace pr Zozo’)