logo kiwik

Blog-Kiwik

le blog Kiwik avec des vraies pépites d’actu dedans !

Vous avez un projet e-commerce génial ?

Contactez-nous

tel kiwik

Catégories: E-commerce : conseils et actus

Ecommerçants : ne laissez pas les réseaux sociaux de coté !

Ecommerçants : ne laissez pas les réseaux sociaux de coté !Développer et promouvoir son site ecommerce n’est pas une tâche de tout repos. Il y a tellement de points essentiels à ne pas laisser de coté :

  • le développement de son catalogue,
  • l’amélioration du service clients,
  • le référencement de sa boutique,
  • les aspects plus pragmatiques de la logistique,
  • etc.

Ce ne sont que des exemples, mais les ecommerçants se retrouvent souvent rapidement à devoir faire des impasses et gérer les priorités les plus urgentes une fois venu le grand rush de l’ouverture.

Dans toute cette palette d’actions et de tactiques à disposition des emarchands pour développer leur boutique, il y en a une qui dispose d’avis particulièrement tranchés. Il s’agit des réseaux sociaux : Y aller ? Ne pas y aller ? Comment faire ? Pourquoi ?

Décidément, ces fameux réseaux sociaux ne laissent personne indiffèrent quand on parle de commerce en ligne.

Certains ne jurent plus que par ce canal car il y ont rencontré de véritables succès. D’autres ne savent pas par où commencer et hésitent à se lancer. D’autres encore sont clairement réticents et ne souhaitent pas “se rajouter encore de nouvelles tâches” tant qu’ils n’ont pas “vu de leurs propres yeux” les retours.

Dans cet article, avec la team, on vous propose 3 bonnes raisons pour lesquelles vous ne devez pas laisser de coté les réseaux sociaux quand on parle de ecommerce.

Allez, on commence tout de suite !

#1 L’emplacement, l’emplacement, l’emplacement

En tant que commerçants, vous connaissez très certainement cet adage qui dit que les clés de la réussite d’un commerce sont simples, il y en a 3 : l’emplacement, l’emplacement et l’emplacement.

Si cette maxime est un peu “réductrice” (car il faut bien l’avouer, le métier de commerçant est aujourd’hui un peu plus complexe que cela), elle garde quand même une très grande part de vérité.

Si l’emplacement n’est pas bon, pas de visibilité, pas de trafic, pas de chalands et… pas de clients. ^^

Et bien sur le web, c’est la même chose. Et aujourd’hui, si les prospects sont effectivement sur les moteurs de recherche (et ce n’est pas prêt de changer), ils sont aussi sur les réseaux sociaux.

Prenons l’exemple de Facebook : avec 1,15 milliard d’utilisateurs actifs dans le monde (oui… milliard, pas million hein), il s’agit tout simplement du deuxième site le plus visité sur la planète après Google si l’on en croit le classement Alexa.

En France, ce sont plus de 26 millions d’utilisateurs que l’on peut retrouver sur ce réseau social.

Si l’on prend l’exemple de Twitter, il y aurait plus de 2 millions de comptes actifs en France. Si ce réseau ne rencontre pas chez nous le même succès qu’outre-atlantique, celui-ci dispose d’une aura très positive dans les médias traditionnels et ce qui en pousse de plus en plus l’adoption.

Et nous pourrions aussi vous parler de Google+ et de son intérêt dès que l’on touche à la technologie et aux produits innovants ou bien encore de Pinterest, et l’effet hallucinant de ce réseau sur le panier moyen pour les marchands qui sont par exemple dans le secteur de la mode et de la beauté (x2 par rapport à Facebook).

Et si vous vous posez encore la question d’un hypothétiquee choix entre “le référencement” ou “les réseaux sociaux”, sachez que les signaux sociaux (c’est à dire les J’aime, les tweets, les +1, etc…) semblent aussi avoir un impact direct sur le positionnement dans les moteurs de recherche.

Bref… sur le web, quand on parle d’emplacement, d’emplacement, d’emplacement : nous pensons que le meilleur se trouve à l’angle de l’avenue du SEO et du Social Media. ^^

C’est aussi simple que : soyez-là où se trouvent vos prospects.

#2 Réseaux sociaux : un lieu d’échange privilégié

Tous les experts vous le diront : si vous allez sur les réseaux sociaux pour “vendre”, vous êtes clairement en train de foncer dans un mur.

Nous sommes d’accord avec ce constat… jusqu’à un certain point (mais ce sera l’objet de notre troisième raison. Un peu de patience s’il vous plaît.)

En fait, les réseaux sociaux, plus qu’un canal de “vente” à proprement dit représentent une véritable opportunité pour les emarchands.

C’est un espace de dialogue et d’échange formidable qui peut permettre d’obtenir des feedbacks précieux, de créer et nourrir une véritable relation entre une marque et sa communauté, et aussi devenir un puissant levier pour envoyer du trafic vers votre boutique.

Par exemple, pour un de nos partenaires, UP&SMART (une boutique en ligne dédiée aux applications et ressources pour entrepreneurs, startupers et professionnels du web – oui, vous devriez vous inscrire) : les réseaux sociaux, c’est 38% du trafic et 35% des conversions. Pas mal, hein ?

Ecommerçants : ne laissez pas les réseaux sociaux de coté !

Vous voulez obtenir les avis de vos clients sur une opération commerciale ? Posez la question.

Vous avez publié un nouvel article sur votre blog ? Partagez le et invitez votre communauté à réagir.

Vous mettez en place une opération avec un coupon ? Et si vous en parliez sur ces réseaux ? (Facebook propose même des fonctionnalités spécifiques pour le partage de coupons de réduction par exemple).

Bref, les réseaux sociaux vous permettent de dire ce que vous avez à dire, de poser des questions directement sans “essorer” votre mailing list. Et surtout… les réseaux sociaux sont une très belle occasion d’ouvrir grand vos oreilles et d’écouter ce qu’a à dire votre communauté.

On parle chez vous d’une nouvelle marque que vous n’avez pas en catalogue ? Il pourrait être intéressant de la référencer.

Vos clients se plaignent d’un point en particulier ? Une bonne occasion d’aller au contact et de poser les bonnes questions pour en tirer les bons enseignements.

Un client montre sa satisfaction ? Remerciez le et prenez le temps d’avoir une attention sympathique.

Bref, les réseaux sociaux permettent de communiquer, et la meilleure communication est celle qui s’établit dans les deux sens. Essayez ! ^^

#3 Ciblez et tirez !

Si les réseaux sociaux ne sont très certainement pas le meilleur endroit pour promouvoir à longueur de journée vos derniers produits (enfin… si vous ne voulez pas voir votre communauté se réduire comme peau de chagrin), ils représentent tout de même une véritable opportunité commerciale !

Saviez-vous que Facebook dispose d’une véritable régie publicitaire sur son réseau ?

Là où cela devient particulièrement intéressant, c’est que les mécanismes de cette régie sont très différents de ce que vous allez pouvoir retrouver sur Adwords et le réseau de recherche par exemple.

Sur Google Adwords, vous avez la possibilité de créer et mener des enchères sur des requêtes effectuées par les utilisateurs.

Un client potentiel cherche “chaussures de sport rouge”, et vous pouvez faire en sorte d’afficher votre publicité dans les résultats sponsorisés pour cette recherche.

Sur Facebook, la mécanique fonctionne sous la forme d’un “ciblage” de “profil”.

Si vous cherchez à atteindre les femmes de 25 à 35 ans, célibataires, qui aiment sortir, qui vivent dans un périmètre de 10km autour d’une grande ville et qui sont “fans” de la marque “Princesse Tam Tam” : et bien vous pouvez faire en sorte d’afficher votre publicité SPECIFIQUEMENT pour ce profil.

Ces publicités s’afficheront dans le flux d’actualité sous la forme d’actualités sponsorisées, ou bien dans la barre dédiée à la publicité.

Ecommerçants : ne laissez pas les réseaux sociaux de coté !

Et si vous n’êtes pas encore convaincu, sachez simplement que le CPC sur Facebook reste encore aujourd’hui généralement bien inférieur à ce que vous pouvez retrouver sur Google Adwords. ^^

Bref, vendre “directement” sur les réseaux sociaux n’a jamais fonctionné particulièrement bien (les solutions de f-commerce n’ont d’ailleurs jamais réellement été adoptées autrement que pour des tests souvent peu porteurs d’ailleurs)… c’est vrai.

Mais utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir ses produits via des systèmes appropriés qui ont été créés pour cet usage : voilà qui peut vraiment vous permettre de recruter des profils qualifiés pour votre boutique !

 

Et voilà, nous espérons que ces différentes “raisons” pourront vous convaincre que les réseaux sociaux et leur utilisation peuvent représenter une opportunité certaine pour votre site ecommerce.

Et si vous vous posez des questions sur le “comment”, sachez qu’avec la team : on peut vous accompagner ! Allez-y, contactez-nous ! On adore les challenges !

email