logo kiwik

Blog-Kiwik

le blog Kiwik avec des vraies pépites d’actu dedans !

Vous avez un projet e-commerce génial ?

Contactez-nous

tel kiwik

Catégories: E-commerce : conseils et actus

Tendances du webmarketing 2014 : Pensez Expérience Utilisateur !

utilisateur

Avec la team, nous vous proposons cette semaine de plonger dans les dernières tendances du digital qui deviennent des priorités pour cette année 2014 !

L’année est déjà bien entamée, c’est vrai, mais nous avons pu découvrir récemment cette enquête menée conjointement par Econsultancy, entreprise de formations spécialisée dans le marketing digital, et Adobe, société d’éditions de logiciels bien connue !

A la fin de l’année 2013, pas moins de 2 500 professionnels du secteur du webmarketing ont répondu à un questionnaire afin de mieux cerner leurs attentes pour 2014.

Voici les résultats qui sont ressortis de cette étude.

Quelles opportunités pour 2014 ?

Si l’année dernière, des signes montraient la montée en puissance de l’intérêt pour l’expérience utilisateur, en 2014, c’est un véritable plébiscite !

En effet, à la question « Quelles seront pour vous les opportunités les plus excitantes pour 2014 ? », une réponse sur cinq (20 %) présente l’expérience utilisateur comme la principale opportunité de l’année.

Exit les cultures trop autocentrées du « tout créatif » ou du « tout technologique », et place à l’expérience utilisateur qui a l’énorme avantage d’offrir de réels leviers d’optimisation pour la performance des sites et leur compétitivité en termes de webmarketing :

  • analyse des comportements digitaux des clients permettant de toucher avec plus de justesse un public que l’on comprend mieux ;
  • fluidité des parcours, ergonomie des interfaces, simplicité d’usage et de navigation pour le e-commerce ou une boutique en ligne par exemple ;
  • prise en compte de la vision utilisateur, ce qui permet d’optimiser la mise sur le marché d’un produit, etc.

Les professionnels désignent ensuite d’autres opportunités pour 2014 :

  1. le mobile (18 %) ;
  2. le marketing de contenus (15 %) ;
  3. la gestion des campagnes multi-canal (10 %) ;
  4. la personnalisation (10 %) ;
  5. les réseaux sociaux (10 %) ;
  6. le Big Data (10 %), etc.

Le webmarketing renouvelle sa capacité d’adaptation permanente !

Acteurs B2B ou B2C, quelles sont les différences de point de vue ?

L’analyse s’affine pour connaître tout d’abord les réponses apportées plus spécifiquement par les acteurs du B2B.

Ces derniers continuent de positionner le marketing de contenu en tête des opportunités pour 2014, avec un score de 24 %.

L’expérience utilisateur (15 %) et la gestion des campagnes multi-canal (11 %) complètent le podium.

Pour les acteurs du B2C, les résultats varient, puisque l’adoption massive et l’impact sur les comportements dû aux appareils mobiles (smartphones, tablettes, montres) déteignent clairement sur l’avis des professionnels qui positionnent « le mobile » en tête des opportunités (22 %).

L’expérience utilisateur arrive juste derrière, en seconde position, avec 21 % des réponses.

Ces réponses sont logiques puisque les acteurs du B2C s’adressent directement aux consommateurs, et non pas aux entreprises comme pour le B2B.

63 % affirment que « comprendre les nouveaux modes de consommation et de recherche via les mobiles » sera particulièrement important pour l’année à venir.

Ils sont même 53 % à ajouter qu’il faut aller plus loin dans l’analyse en observant « où » et « quand » ces nouvelles formes de consommation ou de recherche mobiles sont utilisées.

Le secteur du B2C positionne tout de même le marketing de contenu dans le trio des opportunités de l’année (11%).

Les priorités pour 2014

Quasiment deux acteurs du secteur du digital sur trois (64 %) affirment que 2014 doit avant tout être l’année de l’expérimentation et l’agilité.

Le secteur évolue, les habitudes de consommation aussi, il ne faut pas rester « figé » dans des méthodes et des techniques webmarketing qui peuvent potentiellement devenir obsolètes en un temps record.

Continuer à innover et à tester auprès de son marché est donc une priorité.

Dans cette étude, les professionnels ont également interrogés sur leur autres priorités pour cette année.

On y retrouve donc :

  1. le marketing de contenu : « content is still king » (36 %) ;
  2. l’engagement sur les réseaux sociaux (36 %) ;
  3. le ciblage et la personnalisation (32 %) ;
  4. l’optimisation du taux de conversion (31 %) ;
  5. l’optimisation pour les mobiles (28 %).

Sachez encore que la cohérence des contenus multi-canaux constitue une démarche particulièrement importante pour 73 % des sondés.

Ces derniers souhaitent en majorité un retour d’une prédominance créative (39 %) par rapport au focus sur l’analytique des données (25 %).

Quels sont les challenges pour 2014 ?

A l’interrogation portant sur les principales compétences recherchées pour compléter leur team sur l’année 2014, les professionnels du secteur évoquent les compétences suivantes :

  1. techniques, à 27 %, pour intégrer les nouvelles technologies ;
  2. mathématiques, à 27 %, afin de développer l’analyse et l’optimisation ;
  3. communication, à 23 %, pour construire et valoriser une image de marque plus efficace ;
  4. commerciales, à 17 %, afin que les troupes comprennent l’ensemble du business.

Les défis envisagés sont donc plutôt techniques et analytiques, même si le storytelling et le brand content demeurent recherchés, à défaut d’être prioritaires !

Quelles compétences clés pour l’avenir ?

L’étude demande enfin aux sondés de sélectionner les compétences qui vont compter à l’avenir. On retrouve en grande partie celles qui sont d’ores et déjà recherchées pour 2014.

Les professionnels préconisent ainsi :

  • de mieux comprendre comment les avancées technologiques vont pouvoir améliorer et faire progresser la performance marketing ;
  • d’utiliser au maximum les bases de données afin d’optimiser les programmes marketing mis en place ;
  • de penser et de réfléchir de manière créative, tout en permettant une expérimentation concrète de façon rapide ;
  • de mieux appréhender et d’évaluer l’impact du marketing sur le bilan financier et le chiffre d’affaire ;
  • de favoriser une collaboration de travail en interne plus souple et plus agréable.

 

Voilà une étude très intéressante pour les e-commerçants qui s’intéressent de près aux évolutions du webmarketing !

Dans le cas du e-commerce, l’expérience utilisateur est littéralement le premier sujet à avoir à l’esprit lorsque l’on développe et lance sa boutique en ligne.

Pouvoir expérimenter facilement et de manière agile permet d’agir sur les leviers d’acquisition de trafic et sur l’optimisation des conversions pour le site.

L’objectif est de toujours mieux coller aux comportements, aux attentes et aux besoins des consommateurs.

La tendance de fond du développement de l’usage des appareils mobiles pour acheter en ligne fait également évoluer la donne.

Il est donc plus que jamais primordial de pouvoir répondre à ces nouveaux besoins de la part des utilisateurs, et c’est exactement ce que nous faisons en accompagnant au quotidien nos clients dans leurs projets e-commerce. D’ailleurs, si vous souhaitez découvrir nos services, c’est par ici !

Allez, en bonus, voici l’infographie qui nous a inspiré cet article :

tendances-du-webmarketing-2014-pensez-experience-utilisateur

email
  • Romain Gonzalez Kiwik

    Effectivement Thomas, ça peut faire l’objet d’un article à part entière :) … Le web2store est une stratégie bien évidemment encore d’actualité pour quiconque dispose de magasin(s) physique(s). (cela consiste à inciter les internautes à venir en magasin à défaut de consommer sur Internet et vice versa) On entremêle la communication online et offline , après la stratégie doit être clairement définie au départ , cela peut être dangereux si ce n’est pas bien maîtrisé …

  • http://www.guidepweb.com Thomas

    Dans votre article vous parlez très peu du web2store, qui est selon-nous chez guidepweb.com la tendnace à suivre en 2014 ! Qu’en pensez-vous ?