logo kiwik

Blog-Kiwik

le blog Kiwik avec des vraies pépites d’actu dedans !

Vous avez un projet e-commerce génial ?

Contactez-nous

tel kiwik

Catégories: E-commerce : conseils et actus

Référencement naturel : Un véritable levier de trafic pour votre boutique en ligne !

Référencement naturel : Un véritable levier de trafic pour votre boutique en ligne !

Quand on développe sa boutique en ligne, l’un des premier levier qui va pouvoir être utilisé pour acquérir du trafic qualifié vers ses produits et ses pages de catégories, c’est le référencement naturel.

Le référencement naturel, c’est l’art (oui… il s’agit bien d’un art ^^) qui consiste à faire en sorte que son site, et surtout les pages qui composent celui-ci, se positionnent correctement sur les requêtes réalisées par les utilisateurs sur les moteurs de recherche (et en l’occurence, Google, qui s’accapare à lui seul plus de 94% du marché Français).

Il existe un certain nombre de facteurs qui contribuent au positionnement d’un site. Ces facteurs peuvent être regroupés en deux familles principales, les facteurs “on-page” (qui sont donc présents sur la page en elle-même) et les facteurs “off-page” (présents à l’extérieur de la page en question).

Dans cet article d’introduction, nous vous proposons de découvrir ces différents points et de voir comment ceux-ci peuvent vous aider à mieux référencer votre site.

Facteurs “On-Page”

Même si les mises à jour récentes de Google font évoluer les choses, (on pense notamment à la dernière mise à jour Humming Bird), l’optimisation des pages en utilisant les mots clés recherchés par les utilisateurs reste bien souvent un bon point de départ.

3 éléments vont pouvoir être optimisés en priorité pour correspondre à ces mots clés :

1) La balise “title”

Il s’agit d’une balise HTML qui se situe dans le “Head” de la page. Le “Head” correspond aux informations qui vont être transmises au navigateur internet, ou aux moteurs de recherche, pour faire en sorte que la page soit bien présentée aux utilisateurs. Les informations présentes dans le “Head” ne sont pas reprises en tant que tel sur la page (sauf le Title qui est repris dans l’onglet de votre navigateur).

On y retrouve différentes informations placées là par le développeur du site ou bien par le gestionnaire de contenus que vous allez utiliser (comme Prestashop par exemple que nous connaissons bien).

La balise Title correspond au titre de la page.

Ce titre de la page doit être unique et idéalement, ne pas dépasser les 65 caractères (espaces inclus).

2) La balise “meta description”

Il s’agit d’une balise HTML aussi située dans le “Head” de la page.

Cette balise n’a pas de lien direct avec le référencement de la page, néanmoins Google et les autres moteurs l’utilisent comme un rapide résumé de ce qu’il y a sur la page dans ses résultats.

Voici un exemple avec le terme “abonnements de fleurs” sur Google :

Balise meta description

Optimiser cette balise peut être intéressant car cela permet de faire ressortir les mots clés recherchés par l’utilisateur directement dans le moteur de recherche. En effet, les mots clés recherchés, si ceux-ci sont présents dans la description, apparaissent en gras dans les résultats de recherche.

3) Les balises Hn

En HTML, lorsque l’on parle des balises Hn, on fait référence aux balises présentes dans le contenu de la page et qui vont être de type h1 (titres), h2 (sous-titres), h3 (sous-sous-titres), etc.

Ces balises sont utilisées pour structurer les pages pour les utilisateurs et les moteurs de recherche afin de permettre de mieux comprendre ce à quoi le contenu fait référence.

Elles rendent le contenu plus facile à lire et à parcourir.

L’utilisation de ces balises a un impact direct sur le bon référencement d’une page.

Le contenu

Chaque jour, ce sont plus de 27 millions de pages qui sont partagées sur la toile.

Pour que votre contenu soit vu et surtout… bien vu, que ce soit pas les utilisateurs ou par les moteurs de recherche, celui-ci doit avant tout être :

  • D’excellente qualité : Si vous n’êtes pas fier de votre description produit ou catégorie, il y a peu de chances que Google ou un utilisateur le soit aussi.
  • Unique : Google déteste ce que l’on appelle le “contenu dupliqué”. Il faut faire un effort.
  • Utile : Si votre contenu est utile, apporte de l’information valable, bref… a un intérêt pour l’utilisateur, alors il en aura aussi pour Google.
  • Partageable : Pour que vos utilisateurs puissent le partager sur les réseaux sociaux ou même, pourquoi pas, faire des liens vers celui-ci.
  • Fréquent : Pour que vos utilisateurs, vos prospects et vos clients puissent vous considérer comme une source fiable d’informations, de conseils et de solutions. Bref, pour leur donner envie de revenir. (La fréquence est aussi essentielle pour les moteurs de recherche… car celà montre que votre site “vit”).
  • Naturel : Les utilisateurs ne veulent pas d’un contenu truffé de mots clés sans queue ni tête. Et d’ailleurs… les moteurs de recherche non plus. Nous ne sommes plus en 2004. ^^

Un excellent moyen de pouvoir apporter ce contenu de qualité, unique, utile, partageable, fréquent et naturel au sein de votre boutique en ligne, c’est via un blog.

Les entreprises qui bloguent ont, en général, 55% de trafic en plus par rapport à leurs concurrents.

La technique

Au delà du contenu, la partie technique est aussi importante pour améliorer votre référencement naturel.

Nous allons retrouver notamment ces points :

  • Le plan du site (XML) : il s’agit d’une liste des pages sur votre site que vous fournissez aux moteurs pour leur indiquer quelles pages sont à indéxer.
  • Le fichier robots.txt : il s’agit d’un fichier qui fournit aux moteurs le contenu que vous souhaiter indexer, et surtout celui que vous ne souhaitez pas indexer. On y retrouve notamment l’adresse du Plan du Site (XML).
  • La vitesse du site : Personne n’aime les sites “lents”. Le taux de rebond s’envole sur un site trop lent (ce qui veut dire moins de ventes), et du coté des moteurs… ce n’est généralement pas bon signe : expérience utilisateur médiocre = positionnement médiocre.
  • Liens morts : Si vous avez des pages 404 (qui ont existé, mais plus aujourd’hui) alors il faut les traiter. Que ce soit sur votre site ou en externe.
  • La hiérarchie des URL : Assurez-vous que la construction de vos URL soit logique et consistante avec le contenu de la page. Par exemple : http://www.fruitselect.com/cadeau-naissance-/30-coffret-naissance-baby-fruiti.html vaut mieux que http://www.monsite.com/?pageid=298

 

Facteurs Off-Page

Les facteurs “Off-Page”, en opposition des “On-Page”, sont tous les signaux envoyés depuis d’autres pages vers la page que vous souhaitez référencer.

On y retrouve des éléments comme le netlinking (le fait de savoir générer des liens vers son contenu – que ces liens soient internes ou externes), les réseaux sociaux et d’autres techniques comme l’authorship ou le publishership de Google par exemple.

Le netlinking

Le netlinking, c’est l’art (oui… encore) de savoir générer des liens vers son contenu. Ces liens peuvent être internes (depuis d’autres pages de votre site) ou externe (depuis d’autres sites).

Le marketing de contenu est l’une des méthode les plus optimale et naturelle pour pouvoir générer ces liens.

En créant des vidéos, des articles ou bien encore des infographies de qualité, les utilisateurs et d’autres webmasters peuvent générer des liens vers ces contenus.

Il existe aussi la méthode de l’article invité, qui consiste à proposer à un autre site d’écrire sur celui-ci en apportant de la valeur et des informations pertinentes… moyennant quelques liens en retour. ^^

Les réseaux sociaux

Plus des ⅔ des utilisateurs du web utilisent les réseaux sociaux. Que ce soit Facebook, Twitter, Google+ ou consorts, tous ces réseaux produisent des signaux qui permettent aux moteurs de recherche de savoir si ce que vous avez sur votre site a de la valeur… ou pas.

Il faut donc que vous soyez présents sur ces réseaux : vous devez maintenir vos canaux sociaux “à jour” en faisant attention de ne pas les surcharger non plus. 1 à 3 publications par jour semble être un bon compromis.

Vous devez aussi faire comprendre à vos utilisateurs que vous écoutez sur ces réseau. Aidez-les ! Et encouragez la conversation. Quand vous avez des réponses ou des commentaires, n’attendez pas pour y répondre avec bienveillance.

Sur vos fiches produits, sur vos articles de blog, sur vos pages de catégories, assurez-vous que vous offrez à vos visiteurs un moyen rapide et facile de partager vos contenus sur les réseaux sociaux. Les principaux acteurs fournissent les codes des boutons de partage qui peuvent être intégrés par votre développeur sur vos pages.

Pour conclure sur ce point, car on pourrait l’oublier, les partages sur les réseaux sociaux constituent chacun des liens vers votre site. Et ça… c’est aussi bon pour votre référencement.

L’authorship et le publishership

L’authorship et le publishership sont deux notions assez récentes introduites par Google.

Authoship et publishership

Concrètement, il s’agit là de techniques qui permettent de définir “qui” est l’auteur du contenu (et de lier le contenu et l’auteur – permettant l’affichage de la photo de l’utilisateur Google+ dans les moteurs de recherche) et quelle entreprise est responsable de la publication des contenus (en permettant l’affichage de la page Google+ dans les moteurs de recherche) .

Ces deux éléments permettent d’améliorer la visibilité du site et de ses pages dans les moteurs de recherche. Il y a un peu de technique à mettre en place, et quelques règles à respecter, mais ce sont des leviers qui permettent d’améliorer le taux de clic dans les résultats des moteurs, et aussi de bénéficier de réels apports en termes de référencement naturel.

 

Bref, avec la team, on espère que ces différents éléments pourront vous donner des pistes pour démarrer du bon pied le référencement naturel de votre site e-commerce.

Mais rappelez-vous que plus de la moitié du travail, c’est le contenu que vous allez pouvoir produire. Si vous produisez du contenu de qualité, en quantité et avec régularité, alors vous partirez déjà du bon pied.

Et dans tous les cas, sachez que nous pouvons vous accompagner sur ces différents points pour que votre boutique Prestashop soit optimisée, et aussi vous permettre de trouver les bons partenaires (que ce soit SEO, contenu ou réseaux sociaux).

email