logo kiwik

Blog-Kiwik

le blog Kiwik avec des vraies pépites d’actu dedans !

Vous avez un projet e-commerce génial ?

Contactez-nous

tel kiwik

Catégories: E-commerce : conseils et actus

Quels moyens de paiement pour un site e-commerce ?

Quels moyens de paiement pour un site e-commerce ?

Ca y est ! Vous êtes motivé pour lancer votre premier site e-commerce ! Vous avez déjà une bonne idée de votre catalogue produits, de votre marché et de la stratégie marketing que vous allez mettre en oeuvre pour conquérir celui-ci…

Il ne reste plus que quelques petits détails techniques à régler avant de vous lancer dans votre projet. Et l’un de ces “détails” c’est justement… les moyens de paiement.

A quoi bon avoir une boutique, faire venir des visiteurs, leur proposer vos produits si au moment de “conclure”, vous vous retrouvez dans l’impossibilité de finaliser la vente.

C’est un peu comme si vous passiez commande dans un excellent restaurant. On vous apporte des plats tous plus appétissants les uns que les autres sur la table mais… Interdiction de croquer dedans ! ^^

Pour autant, la thématique des moyens de paiement sur un site e-commerce, croyez-nous, c’est bien plus qu’un “détail” !

Saviez-vous qu’en moyenne, plus de 2 paniers sur trois étaient abandonnés avant d’avoir finalisé le processus de commande ?

Et quand on prend le temps de regarder pour quelles raisons ces paniers sont abandonnés, on s’aperçoit que pour 25% des internautes, l’une des raisons évoquées est que les “options de paiement ne lui conviennent pas”.

Raisons d'abandon du panier en e-commerce

Source : Mathieu Travan

Bref, je ne sais pas pour vous, mais nous, avec la Team, nous pensons clairement qu’il s’agit d’un vrai sujet qu’il faut pouvoir traiter en amont de son projet.

Alors… Quels moyens de paiement utiliser pour son site e-commerce ?

Avant de commencer, plusieurs questions à se poser !

Comme vous allez pouvoir le voir, choisir les moyens de paiement à mettre en oeuvre sur son site e-commerce n’appelle pas une réponse “toute faite”.

Il y a tout d’abord plusieurs questions à se poser qui vont conditionner plus ou moins vos choix.

Démographie de vos futurs clients ?

Quelle est la démographie de vos futurs clients ? Et plus spécifiquement… Cette démographie a-t-elle un impact sur les moyens de paiement que vous allez devoir proposer ?

Si vous vous adressez à une typologie de clients âgée, il ne faut pas par exemple mettre de coté le paiement par chèque. En effet, les personnes plus âgées ont bien moins confiance que les générations plus “jeunes” pour mettre leur numéro de carte bancaire sur internet.

C’est un à priori non fondé, mais vous devez pouvoir en tenir compte.

De même, si vous vous adressez aux entreprises et que vous fonctionnez en B2B, proposer le virement bancaire peut être une solution beaucoup plus adaptée à des modes de consommation correspondants à cette typologie clients.

Bref, quels sont les habitudes de consommation de votre cible ? Et comment ces habitudes vont vous impacter sur les moyens de paiement à proposer ?

Géographie et international ?

Votre cible clients est-elle essentiellement en France ou vous souhaitez attaquer un marché spécifique étranger… voir le monde ? ^^

En France, la majorité des consommateurs utilise la carte bancaire pour la réalisation d’achats en ligne. Mais par exemple, en Allemagne, c’est le prélèvement électronique de type ELV qui est préféré par un internaute sur 2. Aux Pays-Bas, c’est le virement Ideal qui est utilisé pour la majeure partie des transactions e-commerce. Aux US, il faut pouvoir accepter les cartes Discover qui sont en plein boom. Et dans tous les cas, pour l’international, pouvoir accepter les cartes American Express est un plus indéniable qui permet de s’ouvrir aux clients adeptes de la célèbre carte !

Quelle est votre cible d’un point de vue géographique ? Et quels sont les moyens de paiement à privilégier suivant celle-ci ?

Pour quel panier moyen ?

Suivant la typologie de produits que vous allez commercialiser sur votre site, votre panier moyen (c’est à dire le montant moyen d’une vente) va être plus ou moins élevé.

Si vous vendez des sachets de bonbons à l’unité, celui-ci sera bien évidemment plus faible que si vous commercialisez des tondeuses autoportées spécialisées pour les grands terrains.

Bref, suivant vos produits et suivant votre connaissance du marché, vous allez très certainement pouvoir estimer un panier moyen cible.

Suivant le montant de celui-ci, il peut être raisonnable d’envisager si le paiement en plusieurs fois va être un sujet pour vous ou pas… et surtout pour vos clients ?

Les moyens de paiement que vous allez mettre à disposition de vos clients vous proposent-ils la possibilité de mettre en place des paiements échelonnés sans frais ?

Pour quel volume de vente ?

Suivant les moyens de paiement à privilégier, vous allez vous orienter vers des solutions de paiement plus ou moins spécifiques. Et par rapport à ces solutions de paiement, vous devez savoir que celles-ci auront un coût. Ce coût aura une partie fixe et/ou une partie variable en fonction des montants et/ou nombre de transactions réalisées.

Savoir estimer son volume de vente va vous permettre de pouvoir aussi estimer les frais correspondants à chacune des solutions qui pourront vous être proposées.

D’un point de vue général, si votre volume de vente est faible en début d’activité, une solution de paiement privilégiant un montant variable en % de chaque transaction est généralement la meilleure solution. (Faible coût d’investissement initial et un % fixe ou non par la suite mais pas “d’abonnement”).

Dès que votre volume de vente passe un certain seuil, des solutions moins accessibles initialement (à cause d’un coût d’abonnement élevé par exemple) peuvent s’avérer plus avantageuses sur le long terme.

Bref, tout cela se calcule et va aussi avoir un impact sur les moyens de paiement à mettre en oeuvre et le choix des solutions de paiements que vous allez mettre en place sur votre boutique.

Moyens de paiement

Selon la FEVAD, les principaux moyens de paiement utilisés en France par les e-consommateurs sont les suivants :

Les principaux moyens de paiement utilisés - FEVAD

Source : Chiffres clés 2013 Fevad

Carte Bancaire

Incontournable car utilisé par près de 80% des consommateurs en ligne, le paiement par carte bancaire (Visa, Mastercard, CB) est essentiel pour tout site e-commerce qui se respecte.

Les carte bleue virtuelle sont des moyens de paiement spécifiques proposés par les banques à leurs clients. Pour le site, dans la majeure partie des cas, le fait de pouvoir accepter les cartes bancaires signifiera que vous pouvez acceptez ces cartes bleue virtuelles.

Paypal (et les autres portefeuilles en ligne)

Plébiscité par 26% des e-consommateurs, le système des portefeuilles en ligne ne doit pas être mis de coté… même si vous disposez du paiement carte bancaire déjà disponible sur votre site.

Paypal a ses aficionados qui préfèrent largement réaliser une transaction en ligne avec leur compte que d’utiliser leur carte bancaire.

(Faut se lever sa chaise, retrouver le sac à main, retrouver la carte bleu à l’intérieur du sac à main – pas si facile que cela en a l’air -, revenir devant l’ordinateur… etc. ^^)

Bref, à ne JAMAIS mettre de coté.

Chèque

Le paiement par chèque est utilisé par 6% des e-consommateurs. C’est un moyen de paiement qui est en perte de vitesse sur le web, mais suivant votre typologie de clients, celui-ci ne doit pas être mis de coté non plus.

Nous savons que celui-ci impose une gestion particulière (préparation de la commande, mise en attente, recevoir le chèque, le déposer, vérifier qu’il était provisionné) … mais quel commerçant déciderait du jour au lendemain de s’asseoir sur potentiellement 6% de son chiffre d’affaires ?

Virement / Prélèvement bancaire

Le paiement par virement ou prélèvement bancaire est lui aussi plus complexe à gérer. C’est pourtant un passage obligé suivant votre zone de chalandise (Allemagne par exemple) ou votre typologie de clients (professionnels).

D’un point de vue général, le proposer peut être relativement simple dans le cadre de la méthode “virement” (vous émettez une facture par le biais du site, le client reçoit celle-ci avec vos informations bancaires, puis n’a plus qu’à réaliser un virement). Pour les “prélèvements”… c’est un peu plus compliqué car c’est à vous de pouvoir mettre en place celui-ci avec votre banque (ce qui peut avoir un coût notamment).

Néanmoins, il s’agit d’une méthode de paiement avec laquelle il faut compter. 8%… quand même.

Paiement en plusieurs fois sans frais

Le paiement en plusieurs fois sans frais peut être proposé par votre banque pour votre site e-commerce.

Méthode de paiement préféré par 9% des clients en ligne, il s’agit d’un moyen qu’il peut être intéressant de mettre en place sur votre boutique, notamment si votre panier moyen est élevé.

Attention dans ce cas à bien voir avec votre banque quelles sont les mesures qui peuvent vous protéger en cas d’impayés. Avez-vous l’information facilement suivant l’échéancier ? Quelles sont les garanties ? Quelles sont les solutions de recouvrement à mettre en place ? Qui s’en charge, vous ? Ou la banque ?

Paiement à crédit

Il s’agit là du paiement en plusieurs fois avec une demande de financement : Cetelem, Sofinco, Cofinoga et autres acteurs. Ces sociétés proposent des solutions de paiement en plusieurs fois soumises à la validation d’un dossier remplis par le consommateur.

Le principe est simple : mettre en avant cette option, permettre une simulation, saisie d’un dossier de financement qui, en cas de validation, permet la réalisation de l’achat à crédit.

Vous pouvez vous rapprocher de ces sociétés pour voir ce qu’elles peuvent vous proposer.

Autres méthodes de paiement

Mandat cash : le mandat cash permet à un client de payer en cash à La Poste, qui ensuite vous délivre l’argent soit au guichet, soit par le biais du facteur. Marginal en e-commerce… pas c’est possible.

Mandat administratif : assez marginal aussi, sauf si vous avez une cible bien identifiée avec les administrations publiques.

Paiement par téléphone : pour certaines personnes, il est plus sûr de donner son numéro de carte bleu au téléphone plutôt que de le saisir sur le web. Pas certain que ce soit le cas… mais passons. Dans ce cas, il vous faut pouvoir disposer d’un TPE physique ou virtuel pour saisir les informations que vous fournit le client au téléphone.

Paiement en boutique : le fameux web2store. Si vous avez une boutique physique et que votre clientèle est locale, permettre à vos clients de commander et ligne, puis payer à votre boutique peut être une solution pertinente.

 

Bref… Les moyens de paiement pour un site e-commerce, c’est un vrai sujet à ne pas prendre à la légère.

D’un point de vue business, l’exhaustivité des moyens de paiement est un réel plus indéniable pour les boutiques en ligne. Mais pour autant, il faut faire attention à deux points essentiels.

Tout d’abord, trop de choix tue le choix si on n’aide pas le client dans celui-ci. Proposer des moyens de paiement alternatifs ne doit pas vous faire oublier que le gros des transactions est généralement réalisé par carte bancaire et que c’est ce moyen-ci qui doit être principalement mis en avant.

D’autre part, l’exhaustivité des moyens de paiement (principalement si votre cible est internationale) peut vous amener à travailler avec de nombreux interlocuteurs, multipliant ainsi les frais de gestion, le travail de collection des fonds, et vous imposant un travail plus important dans la communication avec vos différents prestataires.

Choisir, c’est renoncer. Et dans le cas des moyens de paiement, c’est un vrai sujet. Soyez suffisamment exhaustif pour proposer ce qu’attendent vos clients, mais sachez où et quand vous arrêter pour éviter de prendre des décisions qui pourraient avoir l’effet inverse de ceux escomptés que sont la diminution des abandons de panier et l’optimisation du taux de conversion.

Et dans tous les cas, sachez que nous sommes là pour vous accompagner et vous aider à choisir les moyens de paiements qui seront les plus adaptés pour la réussite de votre projet e-commerce !

email
  • http://blog.paysite-cash.com/ Paysite-cash

    En effet, c’est un sujet que nous maitrisons bien ;). Bien entendu nous n’hésiterons pas à compléter ces informations au besoin tout en respectant la neutralité de votre article.
    L’idée est avant tout de donner les bonnes informations aux commerçants pour qu’ils fassent ensuite leur choix en connaissance de cause.

  • Romain Gonzalez Kiwik

    Merci pour ce retour ! Nous allons traiter le sujet prochainement de la
    façon la plus neutre possible ^^. Dans la pléthore de solutions,
    certaines vont avoir des modèles économiques qui diffèrent et des
    valeurs ajoutées différentes selon la typologie de projet abordé.
    N’hésitez pas également à apporter des compléments d’information car
    j’imagine que vous êtes aussi plutôt sensibilisés sur le sujet ;)

  • http://blog.paysite-cash.com/ Paysite-cash

    Bonjour,

    Un article très intéressant pour ceux qui souhaitent se lancer dans le e-commerce et en savoir plus sur le paiement !
    La partie paiement est le dernier maillon de votre tunnel de conversion et belle et bien l’une des plus importantes. Toutefois il n’est pas évident de faire son choix parmi la pléthore d’offres sur le marché et les différents status existants (Etablissement de monnaie électronique, Etablissement de Paiement , Solution monétique, etc.).
    N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations sur ce sujet.